Témoignage 12 - Anonyme, 18 ans

February 14, 2019

Bonjour, j'ai 18 ans je vais vous raconter mon histoire.

En mai 2016, j'ai rencontré un garçon qui avait 9 ans de plus que moi, je me suis mise avec à 16 ans et je l'ai quitté au mois d'août 2018.

J'habitais chez ma grand-mère et j’ai caché ma relation à ma famille pendant 2 semaines.

Quand je leur ai annoncé, pendant 2 mois c'était disputes avec eux.

Fin août 2016, je suis retournée chez ma mère car il voulait qu'on ait plus de liberté pour se voir et pour dormir ensemble.

Quand je suis retournée chez elle, j'entamais ma 2ème année de Bac Pro et au bout de 3 mois, il a voulu que j'arrête car il y avait trop de mecs qui me parlaient au lycée, donc j'ai arrêté l'école pour lui.

En janvier 2017, il a voulu que je fasse un CAP petite enfance par correspondance donc j'ai commencé.

Il était chauffeur routier alors il faisait des horaires de malade, on ne se voyait pas beaucoup mais il me tenait au téléphone tout le temps car il était jaloux, il avait peur. Je suivais mes cours en même temps.

Il y a eu beaucoup de disputes car je n'avais pas le droit de parler aux mecs, j'avais des copines et ça le dérangeait car il pensait qu’elles allaient me présenter des mecs.

Il avait réussi à me faire me renfermer sur moi-même, je n'avais pas le droit de sortir à part pour ses amis à lui et pour aider ma mère, sinon je devais être à la maison tout le temps et suivre mes cours.

Au mois d'août 2017, je suis tombée en dépression, j'ai commencé à ne plus manger, à avoir tout le temps envie de vomir, à perdre du poids, à trouver des excuses pour ne pas sortir avec lui.

Je me suis pas faite soigner avant car il voulait que je continue mes cours, je ne les suivais plus mais je lui disais que si.

Après c’était de pire en pire, c’était des disputes tout le temps, il me rabaissait, me traitait de tous les noms, ça a duré jusqu’en mai 2018 où il a décidé de prendre une maison à mon nom mais au même moment j'ai dû aller consulter une psychologue et une psychiatre car mon poids était descendu à 33 kilos.

On a constitué le dossier pour la maison, j'ai dû prendre une assurance à mon nom sur mon compte bancaire alors que je n'avais pas de revenus mais il disait qu’il mettrait les sous sur mon compte.

On a eu la maison et en même temps j'ai commencé le CMP (Centre médico-psychologique).

Début août 2018, j'ai été hospitalisée pour émétophobie et anorexie. Et lui a acheté une voiture, il a souscrit une assurance à mon nom sur mon compte bancaire.

Pendant que je me faisais soigner, il venait tous les jours me voir et je l'avais tout le temps au téléphone car "j'étais loin de lui et parce qu’il y avait des mecs là-bas".

Je suis sortie une semaine après mais je devais retourner au CMP et continuer l'hôpital de jour. Je m'étais fait des amis et deux semaines après ma sortie de l'hôpital, au CMP j'avais eu le numéro d'un ami garçon.

Là il a pété un plomb et il m’a jetée dans le canapé.

Je lui ai pardonné mais tous les soirs j'avais un couteau sur moi et j’étais prête à me suicider.

3 semaines plus tard, j'ai dû me refaire interner à ma demande.

Ce jour-là, il m’a déposée chez ma mère en me rabaissant devant elle et en criant dans la rue, après on est allés chez nous pour prendre des affaires car l'ambulance devait arriver dans une heure, sur la route il a essayé de me tuer en voiture et j'ai rattrapé le coup.

Il a pété un plomb à la maison, il a balancé mes affaires et m’a jeté une pile de livres dans la tête, m’a mise dehors pendant 5 minutes en me portant et en fermant la porte à clé.

Après il m’a fait rentrer dans la maison pour que je prenne mes affaires, il a essayé de se tuer avec un couteau mais il a arrêté, il m’a suppliée de rester, j'ai dit non et l'ambulance est arrivée.

Je pleurais, j'ai pris mes affaires et je suis partie avec l'ambulance.

Arrivée à l'hôpital psychiatrique, pendant 4 jours je suis restée avec lui et après je l'ai quitté fin août.

Il fumait beaucoup de joints et buvait beaucoup, je me suis laissée détruire, là ça fait 5 mois que je ne suis plus avec et je sombre encore à cause de lui.

J'ai des troubles de la personnalité, je suis anorexique et dépressive.

Il y a un mois j'ai tenté de mettre fin à mes jours, je suis endettée car il n’a rien payé et m’a fait très mal.

Je n'ai plus le goût de vivre et plus envie de vivre.

Merci de m'avoir permis d'en parler.



Vous avez été touché par ce témoignage ? Partagez-le dès maintenant, cela pourra aider d'autres personnes :)